Concerts Brahms 2018

Programme de concert

A. Chœur de Saubraz – direction Malgorzata Digaud

Sieben Lieder, Op. 62 de Johannes Brahms

  1. Rosmarin
  2. Von alten Liebesliedern
  3. Waldesnacht
  4. Dein Herzlein mild
  5. All meine Herzgedanken
  6. Es geht ein Wehen
  7. Vergangen ist mir Glück und Heil

 

B.  Ensemble à vent Mélopée de Genève – direction Claude Surdez 


Programme Mélopée à venir

 

C.  Chœur de Saubraz et L’Ensemble à vent Mélopée – direction Malgorzata Digaud

Liebeslieder Walzer opus 52 de Johannes Brahms

Version pour le chœur mixte et instruments à vent en première mondiale.   Arrangement : Claude Surdez

  1. Rede, Mädchen, all zu liebes
  2. Am Gesteine rauscht die Flut
  3. O die Frauen (Tenor et Basse)
  4. Wie des Abends schöne Röte (Soprano et Alto)
  5. Die grüne Hopfenranke
  6. Ein kleiner, hübscher Vogel
  7. Wohl schön bewandt war es (Soprano ou Alto)
  8. Wenn so lind dein Auge mir
  9. Am Donaustrande
  10. OwiesanftdieQuelle
  11. Nein, est ist nicht auszukommen
  12. Schlosser auf, und mache Schlösser
  13. Vögelein durchrauscht die Luft (Soprano et Alto)
  14. Sieh, wie ist die Welle klar (Tenor et Basse)
  15. Nachtigall, sie singt so schön
  16. Ein dunkeler Schacht ist Liebe.
  17. Nicht wandle, mein Licht (Tenor)
  18. Es bebet das Gesträuche

 

Les Liebeslieder Walzer est un cycle de lieder écrits à l’origine pour quatre voix et piano à quatre mains composés lors d’un séjour de Brahms à Baden-Baden durant l’été 1869.

Fortement empreints par l’esprit de la valse viennoise, des Ländler ainsi que par d’autres formes de musiques populaires, ces dix-huit Lieder traitent de la thématique amoureuse sous ses aspects les plus variés. Les textes sont issus de Polydora, recueil de poèmes populaires russes, polonais et hongrois librement adaptés en allemand par le poète et philosophe Georg Friedrich Daumer. Tour à tour sérieux, enjoués, sombres ou éclatants, les Liebeslieder apparaissent comme un dialogue amoureux entre les hommes et les femmes.

Le Chœur de Saubraz et l’Ensemble Mélopée vous feront découvrir ces magnifiques valses en première pour le chœur et l’ensemble de vents arrangés par Claude Surdez.

 

L’Ensemble « Mélopée »

réunit des musiciens amateurs et professionnels de très bon niveau pour aborder un répertoire souvent méconnu.

Celui-ci est varié, entre musique classique et ragtime. Cette formation est complètement inédite

et nécessite des arrangements faits sur mesure, permettant ainsi de travailler les œuvres en profondeur, avec justesse, musicalité, intensité, homogénéité, bonne posture et sens de gravité.

L’ensemble Mélopée se produit principalement en Suisse, souvent entre Neuchâtel et Genève mais fût également invité par le chœur de Versailles, en novembre 2017 pour une série de concerts autour des œuvres de Felix Mendelssohn Bartholdi.

Musiciens de l’Ensemble à Vent Mélopée

Flûtes traversières : Caroline Comminot, Cécile Schamberger ; Hautbois : Isabelle

Hottinger ; Clarinettes : Jean-Louis Urech, Pierre-Alain Dard, Catherine Monin ; Trompette : Claude Surdez ; Saxophone alto : Diego Alvarez Sossa ; Saxophone ténor : Myriam Spitzli ; Saxophone baryton : Christian Mérillat

Claude Surdez

Trompettiste et chef d’orchestre, il a fait ses études au Conservatoire de La Chaux-de-Fonds et de Genève en classe de trompette de Monsieur Michel Cuvit. Il a travaillé la direction d’orchestre avec Monsieur Robert Faller. Claude Surdez à dirigé de nombreux ensembles durant sa carrière, dont : La Musique Municipale de la Ville de Genève durant dix-sept ans, le Corps de Musique d’Yverdon-les-Bains et la Musique d’Harmonie « Les Armes-Réunies » de La Chaux-de- Fonds. Il a été le directeur musical de projets ponctuels d’envergure, les plus marquants sont : Carmina Burana de Carl Orff et le Réquiem de Karl Jenkins (en

collaboration étroite avec les instigateurs de ces événements, Malgorzata et Eric Digaud) Se consacrant essentiellement à la direction d’orchestres, il a fondé l’ensemble « Mélopée » en automne 2015 ce qui lui a permis de rejouer de la trompette de manière régulière. Aujourd’hui, Claude Surdez consacre tout son temps à cet ensemble et à leurs nombreux projets, passés, présents et futurs.